Ahlstrom-Munksjö planifie d'améliorer de manière significative la compétitivité de sa de production de papiers couchés une face à l'usine de Stenay en France

Ahlstrom-Munksjö planifie d'améliorer de manière significative la compétitivité de sa de production de papiers couchés une face à l'usine de Stenay en France

Communiqué de presse groupe, 30 Octobre 2018

Ahlstrom-Munksjö prévoit d’améliorer significativement la compétitivité de son segment de papiers couchés une face. La société envisage un plan d’optimisation de sa capacité de production et de son offre de produits pour répondre à la demande de produits à forte valeur ajoutée et étudie la fermeture d’une de ses machine à papier (PM1) à Stenay, en France. Le processus de consultation des employés commencera le 30 octobre 2018 et devrait s'achever en janvier 2019.

Le segment des produits couchés une face, qui fait partie de l'activité Emballages alimentaires dans le secteur des Specialties est un segment sur lequel les marchés ont une surcapacité importante, en particulier en Europe, et où l'offre de la société n'est pas alignée avec la stratégie de l’entreprise qui se concentre sur les solutions sur mesure de niche.

En dépit des efforts mis en œuvre par Ahlstrom-Munksjö pour améliorer la situation, l'environnement opérationnel s'est détérioré, principalement en raison de la forte hausse du coût des matières premières.

En concentrant les commandes sur la plus grande machine à papier (PM3) de l'usine de Stenay, il sera également possible de réaliser des économies en optimisant la gestion des matières premières, de l'énergie et des déchets, ainsi qu'en améliorant la gestion des stocks.

Les actions prévues auront un impact annuel estimé à 13 millions d’euros. Les coûts de restructuration seront spécifiés durant le processus.

L’usine de Stenay fabrique des papiers couchés une face pour les papiers graphiques ainsi que des matériaux d’emballage pour l’industrie agroalimentaire. L’usine de Stenay, située dans le nord-est de la France, compte environ 200 employés.

«Nous déplorons l'impact des mesures envisagées sur nos employés. Cependant, afin d'améliorer notre compétitivité de manière significative, et en lumière du contexte marché difficile et des capacités de la machine, nous devons prendre des mesures strictes. C'est la seule voie à suivre pour un avenir pérenne », a déclaré Omar Hoek, Vice-Président Exécutif de la division Specialties.

Le secteur d'activités Specialties produit des matériaux pour l'emballage alimentaire et de boissons, des filtres de laboratoire et de diagnostics des sciences de la vie, des filtres pour la purification de l'eau, des produits non-tissé médicaux. Au sein du secteur Specialties en France, la société a annoncé en début d’année un investissement pour reconstruire d’une ligne d’emballage de stérilisation à l’usine de Pont Audemer. À l'usine de Saint-Séverin, Ahlstrom-Munksjö finalise son investissement pour répondre à la demande croissante de produits en Papier Sulfurisé Véritable (GVP) utilisés principalement dans le domaine de la cuisson ainsi que dans d'autres emballages alimentaire.

En France, Ahlstrom-Munksjö compte environ 1 800 employés, huit sites de production, deux centres de R & D mondiaux et un bureau de vente. Mesurée en nombre d'employés, la France est le deuxième pays d'implantation du groupe après les États-Unis et avant la Suède.

Pour plus d’informations, merci de contacter :

Johan Lindh, Chargé des relations investisseur, +358 10 888 4994, johan.lindh@ahlstrom-munksjo.com

Eric Fosty, Vice-Président des Operations, Business Unit Foodpack, Business Area Specialties, +32 47 1515 436, eric.fosty@ahlstrom-munksjo.com

Share this pageShare this page